Voeux à la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-polonaise (CCIFP) [pl]

Discours vœux CCIFP
Lundi 13 janvier

Monsieur le Ministre,
Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs,

Je suis ravi de vous accueillir à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux et
je voudrais vous dire tout le plaisir que j’ai à vous présenter mes vœux les plus chaleureux à vous, à vos entreprises, à vos familles et à vos proches. Mes vœux de santé et de succès sur les plans professionnel et personnel.

Je voudrais saisir l’occasion de cette cérémonie pour attirer votre attention sur quatre points :
1. Tout d’abord, souligner combien sont importantes l’action commune et la coopération rapprochée, que je souhaite voir se renforcer entre l’ambassade, ses services et la communauté d’affaires française dont vous êtes le fer de lance de nos partenaires polonais. Vous incarnez l’excellence française, son savoir-faire et vous apportez la France dans ce qu’elle a de meilleur. Nous avons des responsabilités différentes, mais nous nous rejoignons dans un projet commun, celui de créer des correspondances fertiles entre nos deux pays et je répondrai toujours présent avec mes équipes pour y contribuer.

2. Le second point concerne les sujets dominants pour les entreprises de l’année 2020 avec en Europe la double révolution énergétique et numérique, mais aussi la promotion d’une politique industrielle. Vous mesurez au quotidien l’impact de la transition énergétique, avec les sensibles variations de prix des matières premières et de l’énergie qui en découlent et la perte de compétitivité potentielle qui en résulte. Sur la révolution numérique, de nombreux projets sont en cours ; je mentionnerai l’activité de la French Tech à Cracovie qui sert de catalyseur à de nombreuses initiatives franco-polonaises. Sur la politique industrielle, le projet européen de l’Alliance des batteries électriques est à creuser et à approfondir et, dans ce domaine industriel, de nouvelles synergies sont à créer.

3. Le troisième aspect concerne les questions de fiscalité et c’est l’occasion de souligner l’excellente performance, pour ne pas dire l’exploit des autorités polonaises en matière de réduction du gap de TVA. Paris travaille très activement sur ces questions, que ce soit à l’Inspection générale des Finances, ou dans le cadre d’une mission parlementaire. Nous reviendrons également au niveau européen sur l’initiative polonaise de lutte contre la fraude fiscale en Europe qui ouvre de nouvelles pistes de réflexion et d’action.

4. Enfin, sur le plan politique, j’ai de bonnes raisons de penser que l’année 2020 sera l’année de la relance des relations politiques entre nos deux pays. Je souhaite et je ferai tout mon possible pour que 2020 soit un très grand cru dans l’histoire de notre relation et la visite du Président de la République en Pologne les 3 et 4 février prochains va permettre de remettre ces relations au niveau de notre histoire et de nos ambitions européennes. La France et la Pologne sont deux très grands pays avec une histoire commune quand ils coopèrent ; quand leurs chemins se croisent, ils font des choses extraordinaires ensemble.

Encore une fois, je vous souhaite à tous une excellente année, au service de la relation franco-polonaise.

Dernière modification : 21/02/2020

Haut de page