Remise des médailles de la police et de la défense nationale (Varsovie, 2 décembre 2016) [pl]

Discours de M. Pierre Lévy, Ambassadeur de France en Pologne
à l’occasion de la remise des médailles de la police et de la défense nationale
Varsovie, Résidence de France, le vendredi 2 décembre 2016

Madame la Générale,
Messieurs les représentants de la Police et de la Gendarmerie militaire,
Mesdames et messieurs les directeurs,
Mesdames et messieurs,

Je suis particulièrement heureux de vous accueillir aujourd’hui à la résidence de France.
Nous sommes rassemblés aujourd’hui en ce lieu pour distinguer plusieurs de vos collaborateurs, pour leur grand mérite et leur engagement au service de l’amitié entre la Pologne et la France.

La France reconnaît ainsi leurs exceptionnelles qualités en les décorant des insignes de la médaille d’honneur de la police nationale et de la médaille de la défense nationale. Chacun des quatre récipiendaires a eu à cœur tout au long de sa carrière d’enrichir les relations avec la France. Ces distinctions viennent récompenser leur professionnalisme et leur engagement dans l’exercice de leurs fonctions respectives.
La médaille de la police nationale a été créée en 1903 à l’initiative d’Emile Combes, Ministre de l’Intérieur de l’époque. Le décret du 17 novembre 1936 lui donnera le nom de médaille d’honneur de la police nationale.

A titre normal, elle est décernée aux fonctionnaires de police ayant accompli au moins 20 années de services irréprochables. Elle est aussi décernée à titre exceptionnel aux personnalités françaises ou étrangères, fonctionnaire de police ou non, ayant rendu des services particulièrement éminents à la police nationale.
Je me tourne maintenant vers les récipiendaires.

***

Madame la commissaire de police Irmina GOŁĘBIEWSKA, vous occupez les fonctions de directrice adjointe du Bureau de coopération internationale de la Direction générale de la Police Nationale polonaise.

Excellente francophone, vous exercez de longue date au sein du Bureau de coopération internationale de la Police polonaise. Spécialiste des sujets européens et internationaux, vous suivez notamment les questions liées au Collège Européen de Police.

Au sein du Bureau de coopération internationale, vous êtes la principale interlocutrice du Service de Sécurité Intérieure de Varsovie. Une véritable relation de confiance s’est établie entre vous et les différents attachés de sécurité intérieure français qui se sont succédé à Varsovie depuis plus d’une dizaine d’années, affermissant sans cesse les bases d’un partenariat efficace.

Vous avez maintenu à un haut niveau la collaboration franco-polonaise dans le domaine de la sécurité intérieure et je sais que vous veillez ainsi à ce que les services répondent aux nombreuses sollicitations du Service de Sécurité Intérieure.

Vous avez vous-même fait preuve de réactivité et de disponibilité à plusieurs reprises, y compris le week-end, afin d’apporter votre aide au Service de Sécurité Intérieure. Par exemple, sollicitée en urgence le 16 avril 2015 dans le cadre de l’interpellation d’un ressortissant polonais, vous avez fourni un certain nombre de renseignements concernant le mis en cause et ce, dans un délai extrêmement bref.

Plus récemment, sous l’autorité de votre directeur, vous avez pris une part active aux échanges concernant le dossier de la sécurité des routiers polonais à Calais, permettant la prise en compte précise des besoins du ministère de l’intérieur.

L’attribution de la médaille d’honneur de la Police nationale salue en vous les services rendus à la France. Cette distinction constitue la reconnaissance de vos qualités et de la relation privilégiée que vous entretenez avec notre pays.

Madame la commissaire de police Irmina GOŁĘBIEWSKA, au nom du Ministre de l’Intérieur, nous vous décernons la médaille d’honneur de la Police, échelon argent.

***

Monsieur Krystian SINICKI : vous êtes un personnel civil et exercez au sein du Bureau de coopération internationale de la Direction Générale de la Police Nationale polonaise.

Maîtrisant parfaitement la langue française, vous travaillez depuis l’année 2000 au sein de la Direction Générale de la Police Nationale polonaise où vous êtes en charge notamment de la coopération avec la France et les pays francophones.

Principal collaborateur de Madame Irmina GOŁĘBIEWSKA, vous êtes aussi un interlocuteur essentiel du Service de Sécurité Intérieure au sein du Bureau de coopération internationale de la Police polonaise. Votre action a été aussi saluée unanimement par les représentants de la Direction de la Coopération Internationale successifs permettant d’enrichir la coopération entre nos pays en matière de police.
Compétent, dynamique, réactif et disponible, vous vous efforcez systématiquement de répondre favorablement aux nombreuses sollicitations du Service de Sécurité Intérieure. Fort du soutien de votre hiérarchie, vous œuvrez à maintenir un haut niveau d’échanges entre la Pologne et la France.

Vous avez, vous aussi, fait preuve de ces qualités à de nombreuses reprises ces dernières années dans l’organisation et l’accompagnement des délégations françaises en visite en Pologne. Plus récemment, votre aide a été précieuse pour faciliter la sécurité de la communauté française lors des Journées Mondiales de la Jeunesse à Cracovie.

L’attribution de la médaille d’honneur de la Police nationale salue en vous les immenses services rendus à la France et cette distinction constitue la reconnaissance de vos qualités et de la relation privilégiée que vous entretenez avec notre pays.

Monsieur Krystian SINICKI, au nom du Ministre de l’Intérieur, nous vous décernons la médaille d’honneur de la Police, échelon argent.

***

Il était très important à mes yeux de mettre en valeur aujourd’hui l’action de la Gendarmerie militaire, acteur essentiel de la coopération franco-polonaise en matière de sécurité.

La médaille de la défense nationale a été créée par décret du 21 avril 1982. A titre exceptionnel, elle est décernée aux militaires qui font preuve d’un dynamisme, d’un dévouement et d’une efficacité remarquable dans l’exercice courant de leurs fonctions.
Elle peut également être décernée pour des actions d’éclat ayant nécessité des qualités particulières de courage et d’abnégation, des missions comportant des risques de caractère exceptionnel, des services particulièrement honorables rendus à la défense de la France ou à ses armées.

Deux éminents représentants de la Gendarmerie militaire sont aujourd’hui distingués.
Je m’adresse d’abord au Colonel Marek BRYLONEK. Vous exercez depuis 1999 au sein de la Gendarmerie militaire polonaise. Excellent francophone, vous êtes actuellement le principal conseiller du commandant de cette formation, en charge notamment des questions internationales.

Vous êtes le principal partenaire de l’ambassade de France au sein de la Gendarmerie militaire polonaise.
Vous vous êtes en permanence montré soucieux de maintenir à un très haut niveau la collaboration franco-polonaise dans le domaine de la sécurité intérieure.

Vous avez par ailleurs largement œuvré pour permettre la participation soutenue des personnels de la Gendarmerie militaire aux stages thématiques proposés par la France : 13 personnels de la Gendarmerie militaire ont ainsi participé à 7 stages de la Direction de la Coopération Internationale en France en 2015 et 16 personnels ont participé ou doivent participer à 9 stages en 2016.

Vous participez en outre activement aux travaux de la Force de gendarmerie européenne depuis 2007, date à laquelle la Pologne est devenue observateur au sein de la Force de gendarmerie européenne. Vous vous êtes pleinement investi dans le processus ayant abouti en 2013 à l’entrée de la Pologne en tant que membre à part entière de la Force de gendarmerie européenne. Depuis lors, vous êtes le représentant permanent au sein du groupe de travail de la Force de gendarmerie européenne et conseiller auprès du comité interministériel.

Vous êtes également le représentant permanent de la Pologne auprès du comité de police militaire de l’OTAN, ainsi qu’auprès des comités directeurs du Centre d’excellence de police militaire et du Centre d’excellence de stabilité de l’OTAN.
L’attribution de la médaille de la défense nationale salue votre contribution à l’excellence de notre relation bilatérale et marque la reconnaissance de la relation privilégiée que vous entretenez avec notre pays.

Colonel BRYLONEK, au nom du Ministre de la Défense, nous vous décernons la médaille de la défense nationale, échelon bronze.

Enfin, je souhaite rendre hommage au lieutenant-colonel Tomasz URBAŃCZYK. Vous exercez depuis 1999 au sein de la Gendarmerie militaire polonaise. Vous êtes actuellement le chef de la section des missions et de la coopération internationale à son quartier général à Varsovie.

Vous aussi, les attachés de sécurité intérieure successifs au sein de cette ambassade ont salué votre disponibilité et votre efficacité. La relation de confiance instaurée avec le Service de Sécurité Intérieure s’est toujours poursuivie, malgré quelques mois d’interruption du fait de votre affectation en Afghanistan en 2014 et 2015.
Vous avez personnellement œuvré pour maintenir à ce haut niveau la coopération technique entre la France et la Pologne et permettre la participation soutenue des personnels de la Gendarmerie militaire aux stages thématiques proposés par la France.

Vous vous êtes, vous aussi, pleinement investi dans le travail préparatoire à l’entrée de la Pologne en tant que membre à part entière de la Force de Gendarmerie européenne en 2013.

L’attribution de la médaille de la défense nationale salue les services que vous avez rendus à la France. Cette distinction constitue la reconnaissance de vos qualités et de la relation privilégiée que vous entretenez avec notre pays.

Lieutenant-colonel URBAŃCZYK, au nom du Ministre de la Défense, nous vous décernons la médaille de la défense nationale, échelon bronze.

***

Pour conclure, je voudrais souligner que cette coopération étroite et confiante entre forces de l’ordre polonaises et françaises s’inscrit dans un cadre européen. Votre action, notre action – car j’ai été beaucoup impliqué dans les travaux entre les ministères des affaires étrangères, de l’intérieur et de la défense pour définir ce cadre européen, répond à deux objectifs majeurs aujourd’hui : assurer la sécurité de nos citoyens et de nos Etats face à des menaces multiples internes et externes ; rapprocher l’Europe de ses peuples en démontrant sa valeur ajoutée de manière concrète.

Vous avez toute la reconnaissance de la France pour votre engagement.

Dernière modification : 05/12/2016

Haut de page