Lettre de l’Ambassadeur aux Français en Pologne (novembre 2020).

JPEG
Chers compatriotes,

Cette année, la célébration de l’Armistice du 11 novembre s’est déroulée sous le signe de l’épidémie de Covid-19 : les cérémonies auxquelles nombre d’entre nous viennent participer chaque année ont été annulées, mais j’ai tenu à rendre hommage à nos morts en déposant une gerbe de fleurs au cimetière militaire de Powązki à Varsovie le 11 novembre, puis au cimetière militaire français de Gdańsk le 13 novembre.

JPEG
Cérémonie au carré français du cimetière militaire de Powązki

JPEG
Cérémonie au cimetière militaire français de Gdańsk

La deuxième vague de l’épidémie frappe en effet la Pologne depuis plusieurs semaines, avec des conséquences importantes pour notre mode de vie. En application des décisions du gouvernement polonais, l’enseignement au Lycée français de Varsovie se déroule à nouveau à distance pour les niveaux allant du CE1 à la terminale. L’ambassade continue aussi à travailler et à assurer ses missions au service de la communauté française.

JPEG

Ce début d’automne est également placé sous le signe des récents attentats de Conflans-Sainte-Honorine, Nice et Vienne. Notre pays fait l’objet d’une menace terroriste élevée qui a mené le Premier ministre à relever le plan Vigipirate au niveau urgence attentat sur le territoire national le 29 octobre dernier. Même si le risque de menace d’attentat terroriste est considéré par les autorités polonaises comme relativement limité, la multiplication récente des campagnes anti-françaises sur les réseaux sociaux et des appels à des actions contre la France doivent nous inciter à observer, dans les semaines qui viennent, la plus grande prudence et à faire preuve d’une vigilance accrue. Je vous tiendrai au courant de toute évolution de la menace. Pour cela, il est important que ceux d’entre vous qui ne l’ont pas encore fait puissent s’immatriculer au Consulat de façon à rester en contact étroit avec l’ambassade. Pour les Français de passage, je vous recommande de vous inscrire sur l’application Ariane qui vous transmettra également des informations utiles.

JPEG
Minute de silence en hommage à Samuel Paty, ambassade de France à Varsovie

En dépit de ce contexte grave, l’actualité politique de ces derniers mois a été riche.

Le 15 octobre dernier, les trois ministres des Affaires Etrangères du Triangle de Weimar (France, Pologne, Allemagne) se sont réunis à Paris. Cette réunion, consacrée aux crises du voisinage européen de la Biélorussie à la Libye en passant par la Méditerranée orientale, a été précédée d’une rencontre bilatérale entre Jean-Yves Le Drian et Zbigniew Rau dont la visite à Paris représentait le premier véritable déplacement bilatéral.

JPEG
Réunion des ministres des Affaires étrangères du Triangle de Weimar, à Paris, le 15 octobre 2020

Je me suis pour ma part entretenu avec le ministre du Climat Michał Kurtyka et le plénipotentiaire pour la politique stratégique d’énergie Piotr Naimski au sujet des atouts de l’offre française en matière de nucléaire civil pour aider la Pologne à réussir sa transition énergétique. Ces entretiens font suite à la première réunion du comité nucléaire franco-polonais le 14 septembre dernier qui a relancé notre coopération dans ce domaine.
De plus, notre groupe de travail sur les questions énergétiques auquel participent des entreprises françaises se réunit régulièrement. J’échange également avec les représentants d’entreprises françaises via le groupe des conseillers du commerce extérieur de la France.

En parallèle, le programme Eco-miasto, initié par l’ambassade il y a quelques années, confirme son succès pour promouvoir des solutions innovantes en faveur du développement des villes durables. Le 21 septembre, j’ai ouvert la 7ème conférence Eco-miasto et ai remis les prix aux villes lauréates en compagnie du ministre Kurtyka et du maire de Varsovie Rafał Trzaskowski.

J’ai eu l’honneur également de remettre les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur au défenseur des droits Adam Bodnar et celle de chevalier de l’Ordre national du Mérite à Barbara Nowacka, en signe de l’attachement de la France à la défense de l’Etat de droit et des droits des femmes partout dans le monde.

JPEG
Remise des insignes de chevalier de la Légion d’Honneur au défenseur des droits Adam Bodnar

JPEG
Remise des insignes de chevalier de l’Ordre national du Mérite à Barbara Nowacka

Durant l’été, l’ambassade a participé aux commémorations du centenaire de la Bataille de Varsovie. Il s’agit de la bataille la plus importante de la guerre polono-bolchevique. Je vous conseille la lecture du carnet de campagne de Charles de Gaulle qui était alors officier de la Mission militaire française en Pologne, avec le rang de capitaine.

JPEG
Cérémonie de commémoration de l’aide des Nations à la Pologne en 1920 dans la commune d’Ossów, le 14 août 2020

JPEG
Dépôt de gerbe au cimetière des héros de 1920 par le chargé d’affaires a. i. Ossów, le 15 août 2020

Avant le durcissement des contraintes sanitaires, je me suis aussi déplacé en région, à Karpacz, Poznań et Łódź. A Karpacz, j’ai assisté au forum économique annuel. J’y suis intervenu dans le cadre d’une table-ronde consacrée au sport et me suis entretenu avec plusieurs ministres polonais.

JPEG
Table-ronde « Sport, Business, Diplomatie » au XXXe Forum économique

Mes deux autres déplacements, à Poznań et Łódź, étaient consacrés directement à notre coopération bilatérale. En effet, à Poznań, j’ai entre autres eu le plaisir de remettre le brevet de consul honoraire à M. Igor Kraszewski,

JPEG
Cérémonie de remise du brevet de consul honoraire à M. Igor Kraszewski, Maison de la Bretagne à Poznań

et à Łódź, j’ai donné le traditionnel cours inaugural lors de l’inauguration de l’année académique de l’institut international de formation des ingénieurs de l’université de Łódź.

JPEG
Cours inaugural devant les étudiants du centre de formation internationale des ingénieurs de l’université à Łódź

Enfin, malgré les contraintes liées à la situation sanitaire, l’opération de promotion de la France « French Touch – La belle vie » a pu se dérouler, presque comme les années précédentes, avec une retransmission très suivie du gala de clôture sur la chaîne TVN (encore disponible en ligne) et a connu un très grand succès.

JPEG

En ces temps de crise sanitaire, je vous présente mes meilleurs vœux de santé et demeure avec mes équipes à votre écoute et à votre disposition.

Frédéric Billet
Ambassadeur de France en Pologne

Dernière modification : 17/11/2020

Haut de page