Lettre de l’Ambassadeur aux Français de Pologne (juillet 2017)

Mes chers compatriotes,

Je reviens vers vous à l’orée de la pause estivale pour évoquer les événements marquants de la vie de notre communauté et de la présence française en Pologne.
Une longue période électorale vient de s’achever. Nous avons tous été mobilisés - notre consulat à Varsovie, notre consulat général à Cracovie, les consuls honoraires et tout l’équipe de l’ambassade - pour vous permettre d’exercer au mieux votre devoir civique. Les tournées consulaires nous ont ainsi permis d’offrir un service de proximité à nos concitoyens installés dans ce vaste pays.

Le peuple français a porté à la présidence de la République Emmanuel Macron qui a nommé un nouveau gouvernement. Il leur a donné une large majorité à l’Assemblée nationale. Dans notre circonscription, Frédéric Petit, résidant à Varsovie, a été élu. Mes meilleurs vœux de succès l’accompagnent. C’est l’occasion de saluer et remercier son prédécesseur Pierre-Yves Le Borgn’, pour son travail durant ces cinq dernières années.

Sans céder à la menace terroriste et aux discours de division et de repli sur soi, les Français ont montré leur attachement aux valeurs de la République et à la vocation européenne de leur pays. Nous sommes au début d’une nouvelle séquence pour la France, l’Europe et la relation franco-polonaise. Sous l’impulsion du Président de la République, la France est déterminée à redonner un nouveau souffle à l’Union européenne, avec l’Allemagne et tous les Etats membres qui le souhaitent. Un immense travail est devant nous, tant les circonstances sont exigeantes. Mais la volonté est là pour rendre l’Europe plus proche des citoyens, faire en sorte qu’elle leur apporte sécurité et prospérité.

Je suis profondément convaincu que la France et la Pologne doivent être ensemble, à la hauteur de leurs responsabilités européennes, en œuvrant à notre avenir commun.
Vous n’ignorez pas le contexte difficile de la relation bilatérale. Mais le dialogue a été renoué au plus haut niveau. Le Président de la République a rencontré le président Duda, le 25 mai, puis les chefs d’Etat ou de gouvernement du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie), présidé par la Pologne, le 23 juin. Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a reçu à Paris, le 7 juin, son homologue Witold Waszczykowski, Les échanges ont été cordiaux et francs avec la volonté commune d’aller de l’avant. Soyez assurés que je m’y emploie activement avec mon équipe.

Parallèlement, la vie franco-polonaise suit son cours de manière très vivante.
Au plan économique, la relation bilatérale est portée par de nouveaux projets qui confortent la place de la France au deuxième rang des investisseurs étrangers en Pologne, ex aequo avec les Etats-Unis (selon une étude menée par Polityka Insight).
Derrière ces données, il y a des développements très concrets. Ainsi, depuis le début de l’année, Business France a accompagné près de 170 entreprises françaises (PME et ETI) en Pologne dont certaines sont en cours d’implantation. Je suis persuadé que cette dynamique continuera au second semestre, notamment dans le cadre de deux rendez-vous importants : un pavillon français qui regroupera une quinzaine d’entreprises françaises à la foire de Poznań à l’occasion d’Agro Show et la venue de 45 entreprises sous un pavillon français Business France lors du WOMEX (exposition mondiale du salon de la musique) à Katowice fin octobre.

Je constate avec satisfaction les mêmes évolutions lors de mes nombreux déplacements en région. Ainsi, j’étais à Ropczyce pour l’inauguration, en présence du vice-Premier ministre Mateusz Morawiecki, de la deuxième usine de Safran en Pologne, puis à Łańcut pour la pose de la première pierre de la distillerie de Marie Brizard Wine & Spirits. J’ai eu moi-même l’occasion de me rendre compte de l’excellence du savoir-faire français lors de la visite de l’incinérateur de Sita à Poznań en avril dernier.

JPEG - 52.6 ko
Visite de l’entreprise Sita-Suez qui a construit dans la région de Poznań une usine de traitement des déchets

Je suis retourné à Poznań pour donner une conférence à l’occasion de la Journée de la France organisée par l’Université d’économie en prélude au 60ème Congrès de l’Association internationale des économistes de langue française, intitulée « pour une politique économique européenne ».

J’appelle votre attention, aussi à Poznań, sur une exposition au musée de la ville, consacrée aux Polonais dans la Légion étrangère, qui a été réalisée avec le concours de légionnaires polonais. Cette exposition, visible jusqu’à la fin octobre, mérite le détour.

Sur les sujets de défense et de sécurité, la France a été très active. Le Président de la République a participé au sommet spécial de l’OTAN, le 25 mai, avec les chefs d’Etat ou de gouvernement de l’Alliance. Emmanuel Macron a participé aussi pour la première fois au Conseil européen des 22 et 23 juin qui a donné une nouvelle impulsion à l’Europe de la Défense, largement inspirée par la France et l’Allemagne. Je me suis rendu à Szczecin pour participer à la présentation de l’exercice Saber Strike de l’OTAN réalisé par le Corps Multinational Nord-Est qui y est basé.

JPEG - 76.9 ko
Avec M. Rolf Nikel, Ambassadeur d’Allemagne, et les Attachés de défense de France et d’Allemagne lors de l’exercice Saber Strike organisé par le Corps multinational Nord-Est, basé à Szczecin

La relation franco-polonaise puise aussi sa force dans notre histoire commune. C’est pourquoi nous avons initié une série d’actions liées aux commémorations de la Première Guerre mondiale.

Nous avons inauguré le 8 juin une exposition consacrée à l’Armée bleue du Général Haller sur les grilles de l’ambassade. Elle est composée de 27 photos retraçant la création de l’Armée polonaise en France, le 4 juin 1917, par décret du président de la République Raymond Poincaré. Ces scènes de la vie quotidienne des engagés volontaires sont un vibrant hommage à leur courage. L’exposition témoigne également de la coopération ancrée dans l’histoire entre nos deux pays et rappelle, tel que le relatait Erasme Piltz, membre du Comité national polonais de Paris, que cette armée fut « le premier acte concret et positif vers la réalisation de l’Etat polonais ». Vous pouvez la voir rues Piękna et Jazdow, jusqu’à la fin août, avant qu’elle ne prenne le chemin d’autres villes de Pologne.

JPEG - 39 ko
Inauguration de l’exposition « L’Armée Bleue de Haller en France. Création d’une armée polonaise autonome le 4 juin 1917 » en compagnie de M. Wojciech Kolarski, Sous-secrétaire d’Etat à la Chancellerie du Président de la République de Pologne

Enfin, à l’occasion de la commémoration de l’appel du 18 juin, deux cérémonies ont permis de rappeler le sens de l’Appel du Général de Gaulle et réunir anciens combattants et élèves de lycées français et polonais.

JPEG - 89 ko
Dépôt de gerbe au pied de la statue du général de Gaulle à Varsovie dans le cadre des commémorations de l’Appel du 18 juin

Dans cette rétrospective des semaines passées, je mentionnerai aussi le festival Misteria Pachalia à Cracovie, en avril dernier. J’ai constaté la haute qualité de ce festival, l’un des plus importants consacré à la musique ancienne, dans le cadre des plus belles églises de Cracovie. Son édition 2017 a été programmée autour de la France : Vincent Dumestre, chef d’orchestre et directeur artistique de l’ensemble légendaire Le Poème Harmonique, était l’artiste-résident invité, avec la programmation des grands compositeurs français de l’époque baroque.

La présence culturelle française sera aussi très visible durant tout l’été et à la rentrée.
Du 1er juillet au 24 septembre 2017, au Musée national de Gdańsk, l’exposition « L’Autochrome – le triomphe de la couleur » rassemble les plus grands noms de l’autochrome parmi lesquels figure le Polonais Tadeusz Rząca, connu pour ses plaques colorées de Cracovie et de ses environs.

Les 8 et 9 juillet, Jean-Michel Jarre reviendra en Pologne pour donner des concerts à Cracovie et dans la Triville.

Par ailleurs, l’Institut français de Pologne, aux côtés de l’ambassade, est mobilisé pour soutenir la candidature de la ville de Paris pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024 : l’Institut présentera au public varsovien sur des écrans géants une série de films dédiées aux disciplines olympiques dans le parc Agrykola à Varsovie chaque jeudi de juillet à 21h45 (pour voir le programme :www.institutfrançais.pl). Dans le domaine sportif, l’ambassade et l’IFP seront présents le 29 juillet prochain à Cracovie au départ du 74ème Tour de Pologne, événement populaire attirant plus de deux millions de personnes.

Le cinéma français sera également remarqué en août avec notamment la projection de films primés au dernier festival de Cannes, dont « L’amant doublé » de François Ozon, et avec la projection en avant-première à Varsovie, et en sa présence, du dernier film de Luc Besson « Valérian et la Cité des mille planètes ». Enfin, du 3 au 13 août à Wroclaw, dans le cadre du 17ème Festival International du Film T-Mobile Nowe Horyzonty, les cinéphiles pourront assister à une rétrospective des films de Jacques Rivette.

La rentrée sera riche d’activités. J’ai lancé, le 19 juin dernier, la 5ème édition du concours Eco-Miasto, avec les représentants des institutions et des entreprises partenaires. Initiative emblématique de cette ambassade, Eco-Miasto vise à promouvoir le développement durable dans les villes polonaises dans une logique de partenariat et de coopération en proposant des échanges de bonnes pratiques entre municipalités françaises et polonaises et en organisant en Pologne, un concours national.

JPEG - 91.6 ko
En compagnie des représentants des institutions et des entreprises partenaires réunis à la Résidence de France pour le lancement de l’initiative Eco-Miasto

La rentrée sera également celle de la 3ème édition de French Touch. Cette véritable fête de la France en Pologne proposera pendant trois semaines en septembre et octobre des actions commerciales et une large campagne médiatique pour promouvoir le savoir-faire et les produits de notre pays. La French Touch se déclinera aussi en rendez-vous culturels et festifs dont le point culminant sera une soirée de prestige au Théâtre Wielki le 14 octobre. Dès le mois de septembre sera diffusé un magazine « La Belle Vie » destiné à donner à nos amis polonais une irrésistible envie de France. Vous trouverez plus d’informations sur le site http://frenchtouchlabellevie.fr/french-touch/

Notre fête nationale approche, avec ses traditionnelles célébrations officielles et conviviales. J’aurai le plaisir, avec mon épouse Marie-Sophie, de retrouver la communauté française, le 9 juillet lors de la fête de la France au parc Skaryszewski et le 14 juillet au soir à l’occasion du bal français – deux évènements organisés par la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Pologne. Je la remercie chaleureusement et la félicite pour son engagement pour faire vivre les liens entre les Français de Pologne.

Chers compatriotes, en cette fin d’année, un certain nombre d’entre vous vont quitter la Pologne, pour rentrer en France ou s’installer dans un autre pays. Je pense notamment à Daniel Raynal, le proviseur du Lycée français qui occupe évidemment une place importante dans la vie de notre communauté. Qu’il soit à nouveau remercié pour son dévouement au service de nos enfants. Mes meilleurs vœux vous accompagnent en cette nouvelle séquence de votre vie. Afin de faciliter votre installation hors de Pologne, n’oubliez pas de demander votre radiation du registre et de la liste électorale consulaire. Vous pouvez le faire en vous rendant au consulat auprès d’un de nos agents ou sur le site www.service-public.fr et obtenir ainsi un certificat de radiation qui vous sera utile dans vos différentes démarches administratives.

Je vous souhaite un bon été et d’excellentes vacances !

Pierre Lévy
Ambassadeur de France en Pologne

Dernière modification : 07/07/2017

Haut de page