Inauguration de la 5e édition du projet ECO-MIASTO 2017 le 19 juin 2017 [pl]

Inauguration de la 5e édition du projet ECO-MIASTO 2017 le 19 juin 2017

Monsieur le Directeur (Bureau des infrastructures de la ville de Varsovie),
Madame la Directrice (UNEP-Grid Varsovie),
Monsieur le Président ( Agence nationale de maîtrise de l’énergie),
Chers partenaires,
Mesdames et Messieurs,

J’ai le plaisir de vous accueillir aujourd’hui pour le lancement de la 5e édition d’ECO-MIASTO. Avec cette initiative lancée en 2013, l’Ambassade de France en Pologne s’est activement engagée afin d’encourager la transition écologique des villes polonaises. ECO-MIASTO illustre l’engagement de la France en faveur du développement durable et de la lutte contre le changement climatique.

L’accord de Paris de décembre 2015 est entré en vigueur en un temps record, dès novembre 2016. Nous avons tous en tête la décision de Donald Trump d’en retirer les Etats-Unis. Il faut être clair : cet accord n’est pas renégociable ; cet accord est irréversible. Les réactions à travers le monde, notamment dans les grands pays émergents, sont très réconfortantes. Ce n’est pas une question d’idéalisme mais bien d’intérêt, tous l’ont bien compris, sauf le président américain.

Ces développements doivent nous mobiliser encore plus. Notre objectif : « make the planet great again ». La Pologne aura un rôle à jouer avec l’accueil de la conférence climatique de 2018 à Katowice.

Cette année, nous avons l’honneur de nous associer à UNEP-Grid Varsovie, l’organisation chargée en Pologne du programme des Nations Unies pour l’environnement. Sa présence à nos côtés est l’occasion de rappeler l’importance de l’action des Nations Unies dans ce domaine. Le PNUE a été mis en place dès 1972, bien avant le sommet de Rio de Janeiro et la signature de la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique en 1992.

Les Etats membres ont adopté en octobre 2016 un Nouvel Agenda Urbain lors la conférence Habitat III de Quito qui fixe des objectifs de développement durable pour tous les pays à l’échelle globale. Parmi les 17 objectifs, le 11ème propose de « faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables  ».

Atteindre ces objectifs dépend bien entendu du niveau local. Car c’est dans les villes, au plus proche des citoyens, que se trouvent de nombreux leviers d’action concrets, grâce aux compétences dévolues aux maires. Transports, logement, infrastructures, énergie ou encore espaces verts sont autant de domaines dans lesquels il est possible d’innover pour apporter des solutions. Dans mes multiples déplacements en Pologne, je constate le grand dynamisme des élus locaux, très conscients de l’importance de ces enjeux pour la vie de leurs concitoyens.

L’ambassade s’est ainsi engagée depuis 2013 auprès des villes polonaises pour encourager les politiques urbaines durables et les échanges dans ce domaine au travers du projet ECO-MIASTO. Nous organisons des séminaires d’échanges de bonnes pratiques. Cette année, nous souhaitons donner une nouvelle dimension à ces échanges en organisant une conférence nationale en novembre à Varsovie. De plus, nous lancerons dès le 10 juillet un grand concours visant à récompenser les villes polonaises, les plus engagées en faveur du développement durable. J’invite toutes les villes à y participer, quelle que soit leur taille. Il suffira pour cela de remplir en ligne un questionnaire sur le site www.eco-miasto.pl.

Un jury indépendant composé d’experts polonais d’institutions publiques, de journalistes et d’universitaires se réunira à l’automne à l’Ambassade pour désigner les villes polonaises les plus engagées dans les catégories suivantes : gestion de l’eau, mobilité durable, gestion des déchets, efficacité énergétique des bâtiments,
systèmes d’énergie, et contribution des espaces verts à la qualité de l’air. Dans chaque catégorie, 2 villes seront récompensées : une de plus de 100 000 habitants et une de moins de 100 000 habitants. Leurs représentants seront invités à la conférence à l’automne pour recevoir un prix. Outre un trophée ECO-MIASTO, les lauréats pourront également recevoir un prix de nos partenaires.

Ce soutien des entreprises françaises rappelle que la dimension partenariale est une composante essentielle du développement durable. A travers leur politique de responsabilité sociale et environnementale comme via les technologies innovantes qu’elles créent et appliquent, les entreprises françaises sont des acteurs à part entière de la transition écologique, en France comme dans les autres pays où elles sont implantées.

Je remercie chaleureusement les partenaires d’ECO-MIASTO : Renault Polska, la Saur, Saint-Gobain, Suez, le groupe EDF – EDF Polska, TIRU et DK Energy ainsi qu’Engie qui nous rejoignent cette année. Nous sommes heureux de poursuivre notre coopération avec la fondation Lafarge-Holcim pour l’organisation d’un concours éducatif qui sensibilisera les enfants et adolescents aux enjeux du développement durable.

Par ailleurs, ECO-MIASTO ne connaîtrait pas le même succès sans le soutien essentiel de nos partenaires institutionnels polonais. C’est pourquoi je remercie très sincèrement le Fonds national de protection de l’environnement et de gestion des ressources hydriques (NFOŚiGW) et l’Agence nationale pour les économies d’énergie (KAPE), nos fidèles soutiens depuis plusieurs années. Je remercie aussi le Ministère de l’Environnement, le Ministère du Développement, le Ministère de l’Energie, le Ministère de l’Infrastructure et de la Construction et l’Agence nationale de gestion de l’eau (KZGW).

Merci au Comité olympique polonais pour son engagement à nos côtés. Merci également à l’Association des villes polonaises (ZMP) et à l’Union des Métropoles polonaises (UMP) ainsi qu’au réseau européen URBACT. Je n’oublie pas non plus l’Alliance française et l’Institut français.

La collaboration avec le Bureau des infrastructures est pour nous des plus importantes. Ma reconnaissance va à la ville de Varsovie pour son soutien à Eco-Miasto à travers son programme Partenariat pour le climat.

Je vous remercie de votre attention. Je passe la parole maintenant à Madame Maria Andrzejewska, Directrice d’UNEP-GRID Varsovie.

Dernière modification : 19/06/2017

Haut de page