Hommage à Samuel Paty, assassiné le 16 octobre 2016 à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) [pl]

Hommage à Samuel Paty,
assassiné le 16 octobre 2016 à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines)

Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui, la France rend un hommage national à Samuel Paty, professeur d’histoire et de géographie, lâchement assassiné vendredi dernier par un terroriste islamiste, à la sortie du collège où il enseignait en Région parisienne, pour avoir montré des caricatures du Prophète Mahomet pendant un cours sur la liberté d’expression.

Nous avons tous été profondément choqués et traumatisés par cet acte barbare et ignoble contre cet enseignant, mais aussi contre les valeurs de la République et ce qu’elle incarne. En effet, la République a été frappée en plein cœur : la liberté d’expression et de pensée, tout comme leur transmission par l’école et l’éducation.
Nous avons tous supporté notre part de peur, de désarroi et d’incompréhension face à un tel acte qu’aucune cause ne pourra jamais justifier.

La République ne cédera jamais face à ces actes terroristes et à ces intimidations barbares. La France est debout et elle sera toujours présente. Nous savons aussi que le combat contre le terrorisme islamiste, cette idéologie qui prône la barbarie et qui veut abattre la République, sera long et difficile.

Comme l’a dit le Président de la République : « Cette bataille, c’est la nôtre, et elle est existentielle ; l’obscurantisme et la violence qui l’accompagnent ne gagneront pas, ils ne nous diviseront pas ».

Par cet hommage aujourd’hui, nous nous joignons à la douleur de celles et de ceux qui, suite à cet événement tragique, ont été privés d’un être qui leur était cher.
Nous avons également une pensée pour les professeurs et enseignants qui sont en première ligne pour faire vivre les valeurs de la République, et qui sont pleinement engagés dans la lutte contre l’obscurantisme.

Je vous invite maintenant à une minute de silence en hommage à notre compatriote Samuel Paty.

Dernière modification : 21/10/2020

Haut de page