Discours - dévoilement d’une plaque commémorative en hommage à la participation de la Mission militaire française à la bataille de Varsovie [pl]

Monsieur le staroste,
Madame et Messieurs les maires,
Révérend Père Doyen,
Mesdames et Messieurs,

C’est un honneur pour moi de prendre la parole devant vous à l’occasion cette cérémonie, exceptionnelle à plus d’un titre.

Tout d’abord, parce qu’elle commémore le 97ème anniversaire du « miracle de la Vistule », cet événement majeur dans l’histoire de la Pologne renaissante du XX° siècle. Il consacre la volonté acharnée des polonais dans la lutte pour l’indépendance nationale. Cette date reste à jamais gravée dans l’histoire du pays et de celle de l’Europe toute entière.

Cette cérémonie va également permettre de laisser une trace pour les générations futures à travers le dévoilement de la plaque commémorant le soutien de la Mission militaire française à cette bataille historique, symbolisant la fraternité d’armes franco-polonaise.

Pour la France, attachée à l’indépendance de la Pologne, il était de son devoir de participer à l’effort de guerre en conseillant la jeune armée polonaise qui a combattu contre les bolcheviks en 1920.

Le jeune capitaine Charles de Gaulle était alors un des instructeurs de la mission. Il a été décoré en 1922 de la croix polonaise Virtuti Militari par le décret de Józef Piłsudski pour avoir participé à la bataille de Varsovie. Le portrait du jeune Charles de Gaulle avec cette croix épinglée sur son uniforme décore au quotidien la Résidence de France en Pologne.

Dans son carnet consacré à la bataille de Varsovie, Charles de Gaulle évoque l’héroïsme de ses frères d’armes polonais ainsi que la force de l’ennemi. La France, consciente de la menace bolchévique, a également délégué en Pologne le général Maxime Weygand (dans le cadre de la mission technique des Alliés), devenu conseiller du Commandant en chef des forces polonaises Józef Piłsudski.

Il ne faut pas perdre des yeux le fait que l’Armée Bleue du général Józef Haller, créée en 1917 en France, a également combattu dans la guerre polono-bolchévique. La France l’a dotée de 120 chars Renault FT-14.

Une réplique du char Renault FT-14 a été exposée dans les jardins de la Résidence de France à l’occasion de la Fête du 14 juillet dernier. Je tiens à profiter de cette occasion pour remercier chaleureusement la ville de Wołomin ainsi que l’entreprise Djchem Chemicals Poland pour nous l’avoir prêté. Ainsi, le thème de notre réception, la création de l’Armée Haller en France, a pu être mis en lumière.

En effet, l’Ambassade participe activement aux commémorations de l’Année Haller. Sur les grilles du côté des rues Piękna et Jazdów, une exposition photographie présente la création de l’Armée polonaise en France dans les années 1917-1918.

Et pour ceux d’entre vous qui n’ont pas eu l’occasion de la voir sur les grilles de l’ambassade, j’ai le plaisir d’annoncer que cette exposition, qui sera présentée dans de nombreuses villes de Pologne, commencera son périple par celle de Wołomin dès le mois prochain. Ce sera un événement important dans le cadre de l’année d’amitié France-Pologne organisée par le Conseil municipal de Wołomin.

Je vous remercie.

Dernière modification : 14/08/2017

Haut de page