Deuxième édition polonaise de la Nuit des idées [pl]

Le deuxième édition de la Nuit des idées s’est tenue le 25 janvier à Varsovie. Elle a été marquée par plusieurs manifestation, avec en point d’orgue la projection du film « Le Redoutable » du cinéaste Michel Hazanavicius.

Cet évènement soutenu par l’Institut français, s’est déroulé le 25 janvier, en France et dans le monde, et a permis à plusieurs milliers de personnes, de partager leurs « idées » à travers plus de 150 évènements sur le thème de « l’imagination au pouvoir », le slogan de mai 1968.

Dans le cadre de la Nuit des Idées à Varsovie, l’Institut français a organisé une visite des coulisses de l’Opéra national et une « chasse au trésor » à la Galerie Nationale Zachęta. Ces deux événements ont servi de prélude à deux débats organisés le soir, l’un à Królikarnia (filiale du Musée nationale de Varsovie) et l’autre au cinéma Muranów.

JPEG - 149.7 ko
L’ambasasdeur Pierre Lévy ouvre le débat dans le cadre de la Nuit des idées au Musée national de Królikarnia (25/01/2018).

À Królikarnia, après une visite de l’exposition « Générations » de Rachel Poignant avec sa commissaire Anka Ptaszkowska, le public a été invité à prendre part avec l’artiste au débat animé par le critique d’art Jean-François Chevrier. Le débat a été ouvert par l’ambassadeur de France, Pierre Lévy (cliquer le discours). Aux discussions ont participé le poète Benoît Casas, la docteure Bénédicte Duvernay (Université de Rennes, département des Arts plastiques), l’artiste et l’écrivain Adrien Malcor et la directrice du Musée national de Królikarnia Agnieszka Tarasiuk.

JPEG - 130.7 ko
Débat au cinéma Muranów.

La journée s’est close par un débat également ouvert par l’ambassadeur de France (cliquer le discours) , toujours sur le thème de « l’imagination du pouvoir ». La projection en avant-première du film « Le Redoutable » de Michel Hazanavicius, consacré au cinéaste Jean-Luc Godard, a précédé le débat animé par Nicolas Maslowski (directeur du Centre de civilisation française et d’études francophones de l’Université de Varsovie) et avec la participation du réalisateur du film, de Pierre Lévy, ambassadeur de France, de Bernard Perret, socio-économiste et anthropologue de l’Institut catholique de Paris, d’Ewa Winnicka, reporter de l’hebdomadaire « Polityka » et Zofia Zaleska, journaliste et auteure de l’ouvrage « Lapsus. Entretiens sur la traduction des œuvres littéraires ».

L’Ambassade de France en Pologne et l’Institut Français de Pologne remercient les co-organisateurs et l’ensemble des partenaires pour cette belle Nuit et leur donnent rendez-vous l’année prochaine pour la troisième édition !

Dernière modification : 13/02/2018

Haut de page