Décoration des alpinistes, sauveteurs d’Elisabeth Revol. Lądek-Zdrój, le 21 septembre 2019. [pl]

Monsieur le Sénateur,
Monsieur le Député,
Monsieur le Maire,
Monsieur le Directur, [du festival]
Monsieur le Président du Groupe de Haute Montagne
Mesdames et Messieurs,

C’est un grand plaisir pour moi d’être parmi vous ce soir à ce festival des amoureux de la montagne dont je suis. Nous allons vivre ensemble un moment intense et unique en honorant trois alpinistes exceptionnels. L’ambiance ce soir est fantastique.

Au nom du Président de la République française, je vais leur remettre une décoration dans l’ordre français le plus prestigieux : l’Ordre national de la Légion d’honneur. Il a été institué par Napoléon Bonaparte en 1802. Il récompense la richesse de parcours de vie, d’actes de courage ou de générosité de personnalités qui ont, par leurs actions, fait preuve de mérites éminents qui correspondent aux valeurs de la France.

Chers Adam Bielecki, Jaroslaw Botor et Denis Urubko,

Comme je l’ai déjà dit en m’adressant à Piotr Tomala – votre compagnon de cordée auquel j’ai déjà remis ses insignes – cette distinction rend hommage aux valeurs que vous incarnez : le courage, le dépassement de soi, la passion, la solidarité, la liberté, toutes ces valeurs que vous retrouvez sur les sommets du monde.

En janvier 2018, vous vous êtes portés volontaires pour participer à une action de la dernière chance : sauver sur le Nanga Parbat Elisabeth Revol et Tomasz Mackiewicz. Nos pensées vont aujourd’hui à Tomasz Mackiewicz, « Tomek », qui n’a pu être sauvé.

Je rappellerai en quelques phrases le contexte de l’action que vous avez entrepris. Vous vous prépariez à l’ascension du K2 dans le cadre d’une expédition nationale polonaise. Interrompant cette ascension, vous avez été héliportés par l’armée pakistanaise sur les pentes du Nanga Parbat, dans l’urgence, à une altitude et dans des conditions atmosphériques redoutables. Je connais les difficultés, notamment logistiques, pour avoir été en contact suivi avec mon collègue, l’ambassadeur de France à Islamabad.

Votre effort collectif hors normes a permis de sauver ma compatriote. Votre professionnalisme et votre expérience, pour lesquels vous étiez d’ailleurs déjà renommés dans le milieu de l’alpinisme, vous ont permis de mener à bien cette action de sauvetage qualifiée d’héroïque par les experts du milieu des alpinistes et himalayistes, de miracle par beaucoup d’autres.

Nous sommes réunis ce soir dans cette belle petite ville à une altitude humaine, vous êtes entourés de gens de la montagne, habitués des toits du monde, professionnels et simples admirateurs. Sachez que votre exploit a suscité un immense écho, bien au-delà de ce milieu, en Pologne, en France et à travers le monde.

Je garde en mémoire la nuit de votre ascension, les informations en continu sur votre progression sur les pentes du Nanga Parbat, ainsi que votre retour à Varsovie où j’ai pu vous rencontrer à l’aéroport avec beaucoup d’émotion. A quelques jours de la fin de ma mission en Pologne, cette cérémonie avec vous trois me tenait à cœur.

Messieurs, cette distinction constitue un témoignage de reconnaissance et d’admiration de la République française.

Adam Bielecki, au nom du Président de la République, nous vous remettons les insignes de chevalier de l’Ordre national de la Légion d’Honneur.

Jaroslaw Botor, au nom du Président de la République, nous vous remettons les insignes de chevalier de l’Ordre national de la Légion d’Honneur.

Denis Urubko, au nom du Président de la République, nous vous remettons les insignes de chevalier de l’Ordre national de la Légion d’Honneur.

Dernière modification : 24/09/2019

Haut de page