Conférence internationale "Récits européens de la Seconde Guerre mondiale" avec la participation de représentants de l’ambassade de France en Pologne [pl]

Le 24 septembre 2021, le Centre européen pour la mémoire, l’éducation et la culture de Zgorzelec a accueilli une conférence internationale intitulée : "Les récits européens de la Seconde Guerre mondiale - Les camps de prisonniers de guerre comme lieux de mémoire à la lumière des controverses contemporaines sur l’interprétation de la Seconde Guerre mondiale" avec la participation des représentants de l’Ambassade de France.

La conférence a été organisée par la Fondation « Mémoire, Education, Culture » de Zgorzelec en coopération avec l’association Meetingpoint Music Messiaen e.V.

La conférence a débuté par le dépôt de gerbes au monument aux prisonniers de guerre du Stalag VIIIA par des représentants du corps diplomatique : l’ambassadeur de Belgique, le consul général de la République fédérale d’Allemagne à Wrocław, le consul honoraire d’Italie à Wrocław, ainsi que Mme Kinga Hartmann, présidente de la Fondation « Mémoire, Education, Culture » et Mme Alexandra Grochowski, représentante du Meetingpoint Music Messiaen e.V.

D’éminents experts ont participé à la conférence. Une partie importante du programme consistait en une table ronde avec la participation de Jens Nagel de l’ancien camp de prisonniers de guerre de Zeithain, du Dr Violetta Rezler-Wasielewska du Musée central des prisonniers de guerre de Łambinowice, du professeur Pierre Weber de l’Université de Szczecin (qui est également le consul honoraire de France à Szczecin), du Dr Yevgeniy Bilonozhko de l’Université pédagogique de Kiev et du Dr Kazimierz Wóycicki.

Le Dr Cezary Buśko a présenté les résultats des recherches archéologiques non invasives menées en 2019 sur une partie de l’ancien site du camp. De nouvelles informations concernant la composition de l’Armée rouge par différentes nations ont été fournies par le Dr Bilonozhko.

L’ancien prisonnier le plus connu du camp reste le compositeur français Olivier Messiaen. Après une introduction par Anna Cherner-Drieux de l’Ambassade de France, le professeur Jerzy Stankiewicz de Cracovie a lu sa lettre dédiée à ce grand compositeur.

Au cours de la conférence, la présidente de la Fondation « Mémoire, Education, Culture » Kinga Hartmann, a reçu un diplôme d’appréciation du Consul général d’Allemagne à Wrocław, Hans Jörg Neumann, pour ses nombreuses années de travail en faveur de la réconciliation germano-polonaise.

La conférence s’est achevée par une magnifique interprétation du "Quatuor pour la fin du temps" d’Olivier Messiaen par l’ensemble de chambre belge Het Collectief. Le concert a été organisé par l’ambassade de Belgique en Pologne avec le soutien du ministère belge des Affaires étrangères.

Plus d’informations sur www.fpek.pl

Projet : "Connaître et comprendre. Mémoire pour l’avenir". Développement des réseaux éducatifs et de la société civile dans la région frontalière polono-saxonne. Le projet est cofinancé par l’Union européenne à partir du Fonds européen de développement régional dans le cadre du programme de coopération INTERREG Pologne-Saxe 2014-2020".

Dernière modification : 23/11/2021

Haut de page