Conférence de presse Goût de France à Gdynia le 13 mars 2018 [pl]

Mesdames, Messieurs,

Nous sommes réunis aujourd’hui pour le lancement de la 4e édition de l’opération « Goût de France/ Good France ».

Son succès se poursuit : plus de 3000 restaurants, sur 5 continents, de la grande table au bistrot de qualité, participent à l’événement cette année.

Ils étaient un millier lors de la première édition en 2015 et 2000 l’an dernier : la participation a donc triplé en 4 ans.

Et la Pologne se distingue aux premiers rangs. Pour la deuxième année consécutive, la Pologne est le premier pays après la France avec plus de 130 restaurants inscrits. Dans tout le pays, de Poznań à Białystok en passant par Łódź, Niemcza, Varsovie, Cracovie, Katowice, Lublin, Szczecin et bien sûr la Triville, les chefs ont à cœur de faire vivre Goût de France.

Le 6 mars dernier, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a rappelé que le succès de cet évènement témoignait de l’enthousiasme et de la ferveur qui entourent la gastronomie française : la convivialité, le partage, la promotion de la diversité de ses territoires.

La cuisine française est renommée pour sa qualité, son raffinement, ses accords subtils entre les plats et les vins, ses traditions. Mais j’ai parfois l’impression, je voudrais être tout à fait franc, qu’elle intimide. C’est pourquoi je souhaite souligner devant vous qu’elle est accessible, abordable, ouverte sur les influences du monde.
L’exemple de la Pologne le montre bien : nous avons tant de produits en commun pour dialoguer et composer des plats avec la créativité des chefs qui adaptent les recettes françaises à leur sensibilité et au goût local. Ils contribuent ainsi à créer un trait d’union entre les cuisines française et polonaise.

Ici même dans la Triville, le nombre de restaurants participant à l’opération a triplé en 4 ans. 17 d’entre eux proposeront des menus français le 21 mars prochain, témoignant ainsi de l’enthousiasme que suscite l’opération.

Je salue ici chaleureusement les chefs cuisiniers ici présents, ainsi que l’engagement de tous les chefs polonais, si nombreux cette année encore, qui font vivre avec talent l’opération Goût de France et vont nous donner tant de plaisir.

Cette année, une région de France est à l’honneur, la Nouvelle-Aquitaine. Creuset de l’excellence des vins français, avec Bordeaux comme marque mondiale, cette région est riche de différents parcours culinaires et œnologiques, et de produits très savoureux.

Cette 4e édition de Goût de France met également à l’honneur les vins et spiritueux français, la France étant réputée dans ce domaine. Un menu traditionnel à la française, cela veut en effet dire : un apéritif, une entrée, un ou deux plats, un plateau de fromages bien évidemment, un dessert, du vin et à la fin, un digestif. Inutile de souligner que les boissons alcoolisées sont à consommer avec modération.
Cette édition de Goût de France est aussi l’occasion de rendre hommage à un grand maître français mondialement connu, Paul Bocuse, récemment disparu : les chefs participants auront ainsi l’occasion d’intégrer dans leur menu un plat du répertoire ou inspiré de la cuisine de Paul Bocuse.

Par ailleurs, l’opération Goût de France est déclinée de différentes manières à travers la Pologne.

J’applaudis toutes ces initiatives qui démontrent le dynamisme de notre présence consulaire, en saluant ici Alain Mompert, notre consul honoraire.

Ainsi à Cracovie, le Consul général, Frédéric de Touchet, organise un événement en mettant en avant le département des Bouches-du-Rhône avec la venue d’un chef étoilé de Marseille et d’un domaine viticole.

Nos consuls honoraires de Łódź et de la Triville organisent également chacun dans leur région respective un dîner Goût de France.

Et puis une émission de télévision a été prévue sur Kuchnia +. Vous pourrez y découvrir la recette du gigot d’agneau de 7 heures réalisée par David Gaboriaud et moi.

Enfin, je donnerai un dîner à la Résidence de France le 21 mars pour des personnalités polonaises.

A cette occasion, nous organisons un concours culinaire dans un lycée de Varsovie formant à la cuisine et à la restauration. Les deux lauréats auront la chance de prendre part à la préparation du dîner à la Résidence.

J’ai souhaité cette initiative pour montrer l’importance de la formation professionnelle et des emplois que représentent ces métiers de bouche.

Je suis certain que « Goût de France/Good France », véritable fête de la gastronomie française, vous donnera encore plus envie de France, notamment pour aller visiter mon pays.

Le succès de cette opération ne serait pas possible sans le soutien de nos partenaires que je remercie : Gault&Millau Pologne, Noble Concierge, Wyborowa Pernod Ricard, Air France, Orbis-Accor, le journal Rzeczpospolita, la télévision Kuchnia+, la Chambre de commerce et d’industrie française en Pologne, l’Institut français et Atout France.
Je vous invite à choisir dès maintenant un restaurant « Goût de France/Good France » et à réserver pour le dîner du 21 mars et toute la semaine. Dépêchez-vous.
Je vous souhaite beaucoup de plaisir autour de ces tables. Merci.

Dernière modification : 14/03/2018

Haut de page