Conférence de presse Goût de France à Cracovie le 6 mars 2019 [pl]

Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureux de vous rencontrer au Musée de Cracovie pour le lancement de la 5e édition de l’opération « Goût de France/ Good France ». J’ai choisi de venir ici car Cracovie a été désignée cette année « la capitale européenne de la gastronomie ». Mon plaisir est encore plus grand d’être parmi vous.

Je remercie la mairie de Cracovie pour son soutien et suis heureux que Mesdames Anna Korfel-Jasińska et Elzbieta Kantor soient avec nous.

Le succès de cette opération ne se dément pas : depuis cinq ans, des milliers de restaurants sur les 5 continents, de la grande table au bistrot de qualité, participent à l’événement. Depuis 2015, Goût de France s’est imposé comme un rendez-vous incontournable pour tous ceux qui veulent célébrer cette part inestimable du patrimoine français ou qui ont envie de mieux la connaître.

Et une nouvelle fois la Pologne est le premier pays, après la France, à participer avec plus de 130 restaurants inscrits de Poznań à Bialystok en passant par Lodz, Lublin, Varsovie, Torun, Szczecin, Gdansk, Sopot, Wroclaw, Katowice, Pszczyna, Zakopane et Cracovie. Je salue ici l’engagement de tous les chefs polonais, si nombreux cette année encore. Ils font vivre avec talent l’opération Goût de France

Je sais aussi que notre Consul général à Cracovie, Frédéric de Touchet, toujours plein d’énergie, contribuera activement au succès de cette opération.

La Pologne est un pays de haute gastronomie. Je peux en témoigner. C’est une particularité qui nous rapproche. Cette tradition est liée à nos deux cultures parce que choisir de bien manger, c’est un choix de société et de convivialité, qui constitue une partie essentielle de notre patrimoine immatériel commun.

Cette année « Goût de France » a vocation à soutenir et à illustrer l’exigence de qualité d’une capitale européenne de la gastronomie. Le succès de Cracovie est aussi notre priorité.

Ici même, à Cracovie et en Petite-Pologne, plus de 30 restaurants proposeront des menus français le 21 mars prochain et dans les jours suivants.

Cette année, une nouvelle région de France est à l’honneur, la Provence et ses irrésistibles saveurs méridionales. Elle a été justement choisie pour la vitalité de sa gastronomie. De jeunes chefs, français et étrangers, sont nombreux à s’établir en Provence pour élaborer, au croisement des influences culturelles qui font la richesse de ce territoire, une cuisine française réinventée et responsable. D’ailleurs, vous avez encore devancé l’appel, puisque, en 2018, Marseille et sa région ont fêté ici même la gastronomie provençale en apportant leurs meilleurs produits et en organisant, à deux pas d’ici, un cookshow / un atelier de cuisine ? avec un des meilleurs chefs marseillais.

Goût de France 2019 est placé sous le signe de la cuisine responsable et respectueuse de l’environnement. Je suis heureux que Cracovie et l’académie européenne de la gastronomie aient donné la priorité précisément à ses valeurs. J’espère que des chefs français pourront venir ici pour contribuer au succès des ateliers de slowfood, cette cuisine mijotée respectueuse à base des produits naturels du terroir. J’espère de tout cœur également que des cuisiniers français sauront revisiter les recettes des plats emblématiques de Cracovie lors du festival de l’obwarzanek et celui des Pierogi.

L’ouverture de nouveaux vols directs vers Bordeaux et Nice, dans les toutes prochaines semaines, contribuera à rapprocher nos cuisines et nos gourmets.

Je voudrais annoncer officiellement que nous envisageons d’attribuer un prix aux restaurants participants, qui sera offert par la société Wyborowa Pernod Ricard, organisatrice d’un concours. Ses détails seront diffusés prochainement aux restaurants participants. Il s’agira d’une visite-dégustation dans les caves de Perrier-Jouët à Epernay en Champagne. Nous récompenserons ainsi le talent de celles et ceux qui font vivre notre gastronomie.

Je suis certain que « Goût de France/Good France », véritable fête de la gastronomie française, vous donnera encore plus envie de France, notamment pour aller visiter mon pays. L’an dernier, nous avons accueilli près de 90 millions de touristes étrangers. Le printemps va bientôt arriver.

Le succès de cette opération ne serait pas possible sans le soutien de nos partenaires que je remercie vivement : Gault&Millau Pologne, Noble Concierge, Wyborowa Pernod Ricard, Air France, le journal Rzeczpospolita, l’Institut français. Je me réjouis également que le mensuel de référence du vin en Pologne « Czas Wina », nous ait apporté son patronage médiatique. Des perspectives prometteuses s’ouvrent, alors que la culture du vin se développe en Pologne.

Je vous invite à choisir dès maintenant un restaurant « Goût de France/Good France » et à réserver pour le dîner du 21 mars et toute la semaine. Dépêchez-vous.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir autour de ces tables. Merci.

Je passe la parole à Mmes Elżbieta Kantor et Anna Korfel-Jasińska pour nous présenter les priorités de Cracovie capitale européenne de la gastronomie.

Dernière modification : 22/03/2019

Haut de page