Conférence de presse « Folle journée » de Varsovie

La Ville de Varsovie accueille cette année encore la 3ème édition de « La folle journée à Varsovie ». Ce concept culturel unique en son genre a été créé par René Martin, présent à nos côtés, en février 1995 à Nantes, une ville portuaire, lieu de confluences culturelles et économiques, une ville pionnière qui œuvre depuis quelque 20 ans à une intégration de toutes les expressions culturelles dans le tissu urbain, avec une approche respectueuse de l’environnement.

C’est sous la forme d’un festival que cette grande fête populaire de la musique classique a convié mélomanes avertis, amateurs et profanes, jeunes et moins jeunes, enfants et familles, de sensibilités et d’horizons différents.

Depuis la création de La Folle Journée à Varsovie, le public est venu en nombre célébrer des grands noms de la musique, tels que Chopin, Mozart, Brahms, Debussy, Beethoven. Cette année encore, pour cette troisième édition consacrée à au patrimoine musical russe, je ne doute pas que le public se pressera de nouveau pour entendre, réentendre et découvrir l’œuvre de compositeurs universellement reconnus et appréciés pour leur apport à la culture universelle ainsi que des interprètes prestigieux provenant de tous les horizons. Parmi eux, je me réjouis de voir le Trio Wanderer, qui interprétera des œuvres de Dmitri Chostakovitch et Piotr Ilitch Tchaïkovski ainsi que le pianiste Abdel Rahman El Bacha dans une œuvre orchestrale de Prokofiev avec le Sinfonia Varsovia.

La « Folle Journée » à Nantes, Varsovie, Tokyo, Rio-de-Janeiro, c’est à mes yeux la réussite d’une entreprise de démocratisation de l’accès à la culture pour le plus grand nombre et du partage des richesses de nos patrimoines respectifs. C’est l’illustration d’une œuvre de protection de la diversité culturelle, si chère à la France.

Je me réjouis d’être parmi vous aujourd’hui aux côtés de mon homologue et collègue, M. Alexander Alekseev, ambassadeur de la Fédération de Russie en Pologne pour participer au lancement de cette troisième édition de la Folle Journée qui met à l’honneur 160 ans de musique russe.

Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour saluer également l’engagement passionné des deux directeurs artistiques de cette entreprise ambitieuse, M. Janusz Marynowski et M. René Martin.

Dernière modification : 21/09/2012

Haut de page