Communiqué de l’Ambassade de France en Pologne [pl]

L’ambassade de France en Pologne apporte un démenti formel aux affirmations publiées le 3 décembre 2018 par le site Polityka Insight selon lesquelles la France retirerait son soutien à l’offre portée par Naval Group dans le cadre du programme de sous-marins Orka. Il n’y a pas de changement dans le soutien que l’Etat français apporte à Naval group et MBDA dans le cadre de son offre proposée à la Pologne associant de manière exclusive l’intégration du missile de croisière naval NCM avec le sous-marin Scorpène.

Le programme Orka est considéré par la France comme un levier important du rapprochement entre nos deux armées, à même d’ouvrir et de fonder une nouvelle étape de la relation stratégique entre la France et la Pologne.
Un partenariat ambitieux, couvrant les aspects technologiques, opérationnels et industriels, a été ainsi proposé au ministère de la Défense polonais afin de construire dans la durée cette capacité essentielle pour la Pologne pour assurer sa défense en toute souveraineté.

Le dialogue à haut niveau entre nos ministères de la Défense est soutenu et constant sur ce programme comme sur de nombreux autres thèmes, comme le prouve la tenue le 5 décembre à Varsovie de notre comité armement.

Enfin, la visite de la frégate multi-missions (FREMM) à Gdynia, pendant sa campagne d’essais en mer avant son entrée en service opérationnel, a été reportée uniquement pour des raisons techniques.

Dernière modification : 10/12/2018

Haut de page