Camp d’Auschwitz-Birkenau – le pavillon français est accessible en ligne [pl]

Le pavillon n°20 du Musée d’Auschwitz-Birkenau est consacré à la mémoire des victimes françaises déportées dans ce camp de la mort. Ce « pavillon français », lieu de mémoire exceptionnel, dont les expositions avaient été rénovées en 2005, peut désormais être visité en ligne.

JPEG - 80.3 ko
Visite en ligne du pavillon français

Le site http://auschwitz-block20.org/tour/block20-outside/ permet une visite virtuelle du pavillon français. Les visiteurs peuvent désormais avoir accès à l’ensemble de l’exposition, écouter les témoignages des rescapés, consulter la base de données interactive sur les 76 000 déportés français, et visionner les portraits des enfants français déportés à Auschwitz.

Les chapitres de la navigation à la page d’accueil vont être traduits en français. Les témoignages de survivants sont déjà sous-titrés en français, les légendes des portraits des prisonniers enfants sont désormais accessibles en français.

JPEG - 58.5 ko
Portraits des prisonniers enfants français

Cependant, la visite virtuelle en ligne n’est pas la seule nouveauté introduite récemment au pavillon français. Les trois moniteurs permettant de visionner les témoignages des rescapés sont dorénavant sous-titrés en français.

La France occupe l’ancien block numéro 20 depuis 1978. La nouvelle exposition, conçue en 2005, est axée sur le destin tragique de cinq déportés choisis parmi 76 000 déportés de France. Elle a été inaugurée le 27 janvier 2005 par le Président Jacques Chirac à l’occasion du 60ème anniversaire de la libération du camp (voir le reportage sur l’inauguration sur : http://www.ina.fr/video/2758342001004).

« Par notre présence ce matin, par cette exposition, par la cérémonie internationale de cet après-midi, nous attestons qu’il reste la mémoire de chacune de ces vies dignes du plus profond des respects. Le souvenir de leur humanité qui nous hante. Le témoignage de leur existence martyrisée qui nous oblige », a déclaré alors le Président Chirac.

Afin de préserver la mémoire des victimes de la Shoah, la France soutient activement la Fondation Auschwitz-Birkenau.

Dernière modification : 30/11/2017

Haut de page