Appel du général de Gaulle du - discours au Cimetière le 18 juin 2019

18 Juin 2019 - Discours au Cimetière

Monsieur le Ministre,
Mon général, Messieurs les officiers,
Chers anciens combattants,
Mesdames et messieurs,

Refusant la détresse et le déshonneur de la défaite, un général inconnu a, le 18 juin 1940, forcé le destin. Peu l’entendirent à la BBC, ce soir-là, mais son écho fut immense et glorieux. La suite est connue, la continuation du combat de la France avec ses alliés jusqu’à la victoire finale. Le gouvernement polonais, chassé de son territoire, avait, lui aussi, compris son devoir.

L’Appel du 18 Juin est bien plus qu’un discours. Il marque le commencement d’une épopée, il incarne l’esprit de résistance, il est un repère de l’honneur, du courage et de l’espérance. Tel est le sens profond de la cérémonie qui nous rassemble. Nous avons reçu cet héritage, soyons dignes de nos grands ainés. Allons puiser aux racines de notre Histoire et inspirons nous de leur exemple pour vivre dans la liberté et défendre nos valeurs.

Votre présence, chers anciens combattants, nous fait chaud au cœur. Elle nous rappelle votre engagement et celui de vos compagnons d’armes. Votre témoignage et votre vitalité nous sont précieux. Je remercie aussi vivement les autorités polonaises pour leur participation à cette belle cérémonie.

Cette année a une signification particulièrement forte. Nous commémorons cent ans de relations diplomatiques et les cent ans de notre Mission militaire, à laquelle participait un jeune capitaine prometteur, Charles de Gaulle qui n’a jamais oublié ses liens avec la Pologne. La France s’était activement engagée diplomatiquement et militairement pour la renaissance de la Pologne. Cette mémoire partagée est notre force pour continuer de construire un avenir commun dans l’Union européenne.

« Parce qu’un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir », disait le Maréchal Foch, aussi maréchal de Pologne. Regardons devant nous pour relever les défis qui se posent à l’Europe. Portons haut le message du 18 juin.

Vive la France,
Vive la Pologne,
Vive l’Europe unie et libre.

Dernière modification : 19/06/2019

Haut de page