100ème anniversaire de la création de l’Armée Bleue de Haller [pl]

Discours le 4 juin 2017 sur la place Piłsudski

Mesdames et Messieurs les honorables parlementaires,
Messieurs les Généraux,
Mesdames et Messieurs, chers amis,

Il y a juste cent ans, le président de la République française, Raymond Poincaré, signait le décret créant placée sous le haut commandement français une armée polonaise autonome, sous le drapeau polonais. Cet acte, dans la tourmente guerrière, a constitué un moment remarquable dans la relation franco-polonaise. En effet, au cœur des ténèbres de la guerre, nos deux pays allaient lutter ensemble pour la paix et écrire une nouvelle page de leur riche histoire commune.

L’armée bleue dite de Haller comptera à terme environ 50 000 soldats polonais issus pour une grande partie de France, 10 000 volontaires français et de nombreux volontaires venant des pays alliés. Elle a été portée par l’engouement populaire, comme en témoignent les drapeaux offerts par plusieurs grandes villes françaises. De Sillé-le-Guillaume à Bayonne, en passant par le Mans et Laval, la France a apporté son aide matérielle et militaire à cette nouvelle armée polonaise en y ouvrant des camps d’entraînement et d’instruction.

Comme le disait Erasme Piltz, alors représentant du Comité national Polonais de Paris, « ce décret est le premier acte concret et positif vers la réalisation de l’Etat Polonais  ». Comme une étincelle extraordinaire, il contribua à raviver la flamme de la Pologne et à faire claquer le drapeau polonais sur la carte de l’Europe. Cet acte fondateur ouvrit la voie vers l’indépendance de la Pologne, retrouvée à l’issue de la guerre.

Chers amis, je suis honoré et heureux d’être parmi vous. Nous rendons hommage au Général Haller, commandeur de la Légion d’honneur, et à nos glorieux ancêtres à ses côtés. Nous célébrons le centenaire de ce décret qui a ouvert un des plus éminents chapitres de notre histoire commune.

Je vous remercie.

Dernière modification : 05/06/2017

Haut de page